Toronto est le moteur économique du Canada

Plus grande ville canadienne, Toronto est une plaque tournante mondiale pour les affaires où vivent des gens de talent exceptionnels et qui est dotée d’établissements postsecondaires et de marchés internationaux. Le PIB de Toronto représente presque 20 % de la production économique du Canada

Il y a 5,7 millions de personnes qui vivent dans la région du Grand Toronto, dont 2,6 millions dans la Ville de Toronto. Toronto est la capitale de l’Ontario, plus grande province du Canada. Elle est particulièrement bien placée pour tirer parti de l’économie mondiale. Située à deux heures de la frontière américaine, Toronto est un carrefour comprenant deux aéroports qui gèrent un volume de 400 000 vols, soit presque 32 millions de passagers par année.

La main-d’œuvre y est très scolarisée et diversifiée; 65 % de celle-ci est titulaire d’un diplôme postsecondaire et 50 % de la population est née à l’étranger. Cette main-d’œuvre a permis d’obtenir 40 % des brevets d’invention délivrés au Canada en 2010 dans le domaine des technologies de l’information et des communications, et la ville figure parmi les 20 principaux demandeurs de brevets de la planète. Toronto connaît une importante vague de développement immobilier qui a pour effet de remodeler le paysage urbain. Toronto était récemment classée première au monde pour le plus grand nombre de projets de construction d’immeubles de grande hauteur. Des mégaprojets, tels que la revitalisation du plus vaste secteur riverain en Amérique du Nord et un développement touristique d’un milliard de dollars financé par le secteur privé dans le nord-ouest de Toronto, visent à exploiter le potentiel de la ville. 

L’aménagement physique s’est poursuivi malgré la récession économique, parce que Toronto offre un environnement d’affaires de premier plan, des débouchés exceptionnels, des avantages concurrentiels sur le plan des coûts, des marchés financiers stables et une qualité de vie inégalée. Toronto soutient une grande variété de grappes d’entreprises, notamment dans les domaines des services financiers, des technologies de l’information et des communications et des sciences de la vie. Véritables piliers de l’économie torontoise, ces trois branches d’activité favorisent l’essor des secteurs en plein croissance tels que les médias numériques, la fabrication, la transformation des aliments, la mode et les technologies vertes, qui font de Toronto l’un des marchés les plus diversifiés en Amérique du Nord.

Pourquoi Toronto

L’équipe de direction mondiale de KPMG International a comparé 28 grandes villes, dont Toronto, Londres, Amsterdam et New York, en vue du déménagement de son centre de ressources mondiales.

À la suite d’un examen exhaustif sur une période de deux ans, l’équipe a choisi Toronto en 2010 comme destination privilégiée. L’attrait de Toronto s’explique par plusieurs facteurs clés :

  • Toronto se classe parmi les dix principaux centres financiers mondiaux selon le Global Financial Centres Index
  • Toronto est la 7e plus importante bourse des valeurs mobilières au monde
  • Accès aux autres centres financiers majeurs – New York, London, Dubaï
  • Selon le Forum économique mondial, le Canada est reconnu comme ayant le « système financier le plus solide au monde »
  • Accès à un bassin de talents multiculturels et diversifiés
  • Main-d’œuvre hautement qualifiée 
  • Excellente accessibilité aux marchés internationaux grâce aux plaques tournantes en matière de transport
  • Fuseau horaire favorable 

Dans Choix Concurrentiels 2012 de KPMG, Toronto se classe seconde en Amérique du Nord pour la compétitivité des coûts, devant New York, Los Angeles, Boston, Chicago, Houston, Dallas et Vancouver. Globalement Toronto est moins cher que Milan, Rome, Berlin, Paris, Londres, Frankfort, Melbourne, Sydney et Tokyo.

Avantages sur le plan commercial

La Ville de Toronto s’emploie à offrir des services de qualité supérieure aux gens d’affaires. Invest Toronto joue un rôle significatif faisant connaître aux entreprises internationales les occasions d’affaires à saisir à Toronto. Travaillant étroitement avec les gouvernements du Canada et de l’Ontario et les firmes de services professionnels, Invest Toronto a le mandat d’attirer des investissements directs étrangers. Invest Toronto offre des consultations individuelles aux entreprises et aux personnes chargées de choisir des emplacements et de prendre des décisions d’investissement à l’échelle mondiale.  

Le service de conciergerie gratuit d’Invest Toronto aide les sociétés en facilitant les interactions avec les experts des différents secteurs, en établissant des liens avec les gouvernements et d’entreprise à entreprise, et en mettant à leur disposition des analyses et des évaluations comparatives propres à chaque secteur d’activité.

Une fois établies à Toronto, les entreprises peuvent travailler avec la Division du développement économique et de la culture de la Ville de Toronto, laquelle fournit un certain nombre de services aux entreprises locales, notamment par l’entremise de l’équipe chargée de la croissance stratégique et du développement sectoriel, et de celle qui est responsable du maintien et de l’expansion des entreprises. Ces deux équipes interagissent quotidiennement avec le milieu des affaires; elles mettent en œuvre des stratégies sectorielles, revitalisent des zones d’emploi, accélèrent les processus d’approbation et administrent les subventions (Imagination, Manufacturing, Innovation, Technology Grants) octroyées par la Ville de Toronto.

Plans pour l’avenir

 Voici un aperçu des plans de croissance et de développement continus de Toronto :

  • Liaison air-rail entre l’aéroport international de la ville et le cœur du centre-ville
  • Développement du secteur riverain visant à transformer 800 hectares de terrains situés à quelques minutes du cœur du centre-ville de Toronto en 40 000 habitations, 1,2 million de pieds carrés d’espace commercial et 300 hectares de parcs
  • Le Southcore Financial Centre, qui comprend deux tours de bureaux totalisant 1,4 millions de pieds carrés
  • Diminution graduelle du taux d’imposition foncière sur les immeubles commerciaux, les immeubles industriels et les immeubles résidentiels à logements multiples jusqu’à ce qu’il soit équivalent, en 2017, à un ratio de 2,5 fois celui s’appliquant aux immeubles résidentiels 
  • Nouvelles attractions touristiques, dont un aquarium de 130 millions de dollars en 2013, adjacent à la Tour CN, et la transformation d’une zone de 230 hectares en un centre destiné à honorer le patrimoine aéronautique du Canada et en un espace récréatif polyvalent

 Télécharger une version PDF de ce profil ici.