Halifax : Une passerelle reliant le Canada au monde entier

Cœur économique du Canada atlantique, Halifax est une passerelle stratégique pour le commerce international, ce dont témoigne la prospérité de ses secteurs de l’aérospatiale, de la défense, des océans, des finances et du numérique

Halifax se définit par sa main-d’œuvre compétente, ses secteurs d’affaires florissants et son emplacement stratégique. Halifax est une ville intelligente; on y trouve six universités et trois collèges communautaires où s’inscrivent plus de 30 000 étudiants chaque année. Plus de 67 % de la main-d’œuvre ont obtenu un certificat d’études postsecondaires, et 34 % ont un certificat, un diplôme ou un grade universitaire. Halifax possède aussi un important bassin de scientifiques provenant des secteurs public et privé qui font de la recherche et du développement de classe mondiale dans les domaines des sciences de la vie, des océans, de l’aérospatiale et de la défense, de l’énergie renouvelable et des études environnementales.

L’emplacement stratégique d’Halifax favorise le transport des marchandises sur le continent nord-américain et la prestation de services dans les fuseaux horaires de l’Europe et des Caraïbes. Avec les plus profonds postes d’amarrage sur la côte Est de l’Amérique du Nord pour les navires conteneurs post-Panamax, le port d’Halifax offre plus de services de lignes régulières et de services d’appels directs que n’importe quel autre port canadien. L’aéroport international primé d’Halifax traite 28 000 tonnes métriques de fret et reçoit 3,5 millions de passagers par année. De plus, le chantier naval d’Halifax dispose d’une expertise de classe mondiale dans la construction de navires de combat et de navires non destinés au combat. Ce chantier naval a récemment obtenu un contrat de 25 milliards de dollars, échelonnés au cours des 30 prochaines années, pour la construction de la prochaine flotte de navires de combat de la Marine canadienne.

La proximité relative d’Halifax aux grands centres financiers de Londres et de New York ainsi que l’acheminement des données directes à ces deux centres en font un endroit idéal pour y repérer des services financiers. Halifax accueille déjà l’administration régionale des cinq plus grandes banques canadiennes ainsi que de plusieurs grandes sociétés de fonds spéculatifs, y compris Butterfield Fulcrum et Citco.

Halifax possède l’une des économies les plus diversifiées au Canada, comptant plusieurs secteurs forts comme l’éducation, les sciences biologiques, les services financiers, l’aérospatiale et la défense, les technologies de l’information et des communications (TIC) et les technologies numériques, les technologies océanologiques ainsi que le transport et la logistique.

Pourquoi Halifax

Chaque année, l’économie d’Halifax continue à afficher une croissance constante et positive. Cette stabilité est, en partie, la raison pour laquelle les grandes sociétés internationales de services financiers, comme TD Assurance, Citco et Butterfield Fulcrum, ont récemment pris de l’expansion à Halifax. On trouve à Halifax : 

  • Le siège de grandes entreprises canadiennes, comme Emera (services publics), I.M.P. Group International (aérospatiale), Clearwater Fine Foods et Voyages Maritime
  • Le plus grand nombre de bureaux régionaux du Canada atlantique, y compris les « cinq grandes » banques canadiennes
  • La plus forte concentration de compagnies d’assurance au Canada
  • La plus grande part des actifs du ministère de la Défense nationale au Canada, y compris la Marine de la côte Est
  • Le plus important regroupement du secteur canadien de l’aérospatiale commerciale et de la défense à l’est de Montréal
  • L’une des plus grandes concentrations d’établissements de santé au Canada
  • Le plus grand port de mer et le plus grand aéroport du Canada atlantique
  • Six établissements conférant des grades universitaires et trois collèges communautaires qui accueillent plus de 30 000 étudiants chaque année
  • Près de 45 % de la population de la Nouvelle-Écosse et environ 17 % des Canadiens de l’Atlantique

 

Avantages sur le plan commercial

Halifax est un endroit idéal pour implanter ou agrandir une entreprise, car on y trouve une main-d’œuvre des plus compétentes au pays pour soutenir la croissance des entreprises.

Avec des coûts d’exploitation parmi les plus concurrentiels en Amérique du Nord, Halifax offre une excellente rentabilité pour les investissements. En 2012, Halifax a été classée au 4e rang sur 113 villes selon Choix concurrentiels de KPMG pour les coûts globaux d’entreprise dans les secteurs manufacturier, des technologies de l’information pour entreprise, ainsi que de la recherche et du développement. Halifax se classe aussi comme l’un des marchés les plus concurrentiels au pays pour la location de bureau.

Les partenaires locaux offrent des incitatifs pour aider les entreprises à réussir à Halifax. Les programmes offerts par la Nouvelle-Écosse concernant la remise sur les salaires, la productivité et l’investissement visent à récompenser les entreprises qui créent des emplois et investissent dans les immobilisations et la productivité de la main-d’œuvre. Le Fonds d’innovation de l’Atlantique et le Programme d’encouragements fiscaux pour la recherche scientifique et le développement expérimental de la Recherche scientifique et des programmes de développement expérimental, tous deux du gouvernement fédéral, soutiennent le développement expérimental et l’innovation dans la région. L’initiative primée « SmartBusiness » du Greater Halifax Partnership facilite les relations et les partenariats dans la région pour aider les entreprises à réaliser leur plein potentiel.

Plans pour l’avenir

Grâce à sa solide économie, de nombreux projets de développement sont en cours dans la ville d’Halifax, notamment : 

  • Un contrat de 25 milliards de dollars, échelonnés sur les 30 prochaines années, pour la construction de la flotte de navires de combat de la Marine canadienne
  • La mise en œuvre d’AGREATERHalifax, la stratégie économique d’Halifax pour 2011-2016
  • Un centre de congrès multifonctionnel, au centre-ville d’Halifax, d’une valeur de 500 millions de dollars et un autre projet à Dartmouth
  • Un montant de 70 millions de dollars consacré au Life Sciences Research Institute et un autre de 30 millions de dollars pour le Oceans Excellence Centre à l’Université de Dalhousie
  • Des améliorations apportées aux installations de manutention du fret dans le port d’Halifax, d’une valeur de 105 millions de dollars
  • Un montant de 116 millions de dollars pour la modernisation du système de transit pour les services de traversier, d’autobus et de route
  • Le prolongement de la piste à l’aéroport international d’Halifax, d’une valeur de 28 millions de dollars
  • 117 millions de dollars pour la construction d’un nouveau bureau pour le service de police fédéral du Canada et la Gendarmerie royale du Canada
  • Un montant de 55 millions de dollars destiné à une nouvelle bibliothèque publique au centre-ville d’Halifax

Télécharger une version PDF de ce profil ici