Toronto est le moteur économique du Canada

Plus grande ville du Canada, Toronto est une plaque tournante du commerce dotée d’une main-d’œuvre compétente et d’établissements postsecondaires de calibre mondial, ainsi que de marchés internationaux. Le PIB de Toronto s’élève à près de 20 % de la production économique canadienne

La ville de Toronto compte 2,8 millions de personnes, et 5,9 millions si l’on compte la région du Grand Toronto. Elle est la capitale de la plus grande province du Canada, l’Ontario. Toronto convient particulièrement bien à la mondialisation croissante de l’activité économique.

Située à deux heures de la frontière américaine, Toronto constitue un centre capital pour le transport. On y trouve deux aéroports, qui gèrent un volume annuel de 400 000 vols et qui accueillent près de 33 millions de clients par année. La ville est constituée d’une population active très instruite et diversifiée. En fait, 65 % de la main-d’œuvre détient un diplôme postsecondaire et 50 % de la population est née à l’étranger.

Toronto connaît actuellement une vague importante dans son développement immobilier, vague qui en est train de redonner une nouvelle apparence au paysage urbain. En 2012, Emporis a reconnu Toronto comme étant la « métropole des gratte-ciel en Amérique du Nord », et ce, car c’est à Toronto qu’il y a le plus grand nombre de gratte-ciel en construction du continent. Des mégaprojets, comme la plus grande revitalisation de secteurs riverains de l’Amérique du Nord et un développement touristique du secteur privé évalué à 1 milliard de dollars dans le nord-ouest de Toronto permettent à la ville d’exploiter son potentiel.

Toronto offre un environnement commercial de première qualité, des débouchés uniques, des avantages concurrentiels sur le plan des coûts, des marchés financiers stables et une qualité de vie incomparable. En outre, on y trouve un vaste éventail de regroupements économiques, notamment dans les secteurs des services financiers, des technologies de l’information et des communications et des sciences de la vie. En tant que piliers de l’économie de Toronto, ces trois industries soutiennent d’autres secteurs en plein essor, comme les médias numériques, la fabrication, la transformation des aliments, la mode et les technologies vertes. Tout cela fait de Toronto l’un des marchés les plus diversifiés en Amérique du Nord.

Pourquoi Toronto

Comme elle songeait à relocaliser le centre de ressources mondial de l’entreprise, l’équipe de direction de KPMG International a comparé 28 emplacements majeurs, dont Toronto, Londres, Amsterdam et New York.

Après avoir examiné attentivement et durant deux années des d’emplacements viables, Toronto a été choisi comme destination préférée. Le caractère attrayant de Toronto reposait sur plusieurs facteurs clés :

  • D’ici 2017, on s’attend à ce que Toronto surpasse Londres en tant que centre bancaire mondial
  • L’accès à d’autres centres financiers — New York, Londres, Dubaï
  • Selon le Forum économique mondial, le Canada est reconnu comme ayant le « système financier le plus robuste au monde »
  • L’accès à une société diversifiée, multiculturelle et compétente
  • Une main-d’œuvre hautement qualifiée
  • Un accès très facile aux marchés internationaux au moyen de centres de transport

Le rapport 2012 de Choix concurrentiels de KPMG classe Toronto au 2e rang en Amérique du Nord pour ce qui est de la compétitivité des coûts, devant New York, Los Angeles, Boston, Chicago, Houston, Dallas et Vancouver. À l’échelle mondiale, Toronto offre des prix moins élevés que Milan, Rome, Berlin, Paris, Londres, Francfort, Melbourne, Sydney et Tokyo.

Avantages sur le plan commercial

La ville de Toronto veille tout particulièrement à fournir des services de qualité supérieure au secteur des affaires. Invest Toronto joue un rôle important dans les efforts déployés pour jumeler les entreprises d’envergure mondiale aux débouchés qu’offre Toronto. Travaillant en étroite collaboration avec la ville et ses nombreux partenaires, comme le gouvernement du Canada, la province de l’Ontario, la Toronto Financial Services Alliance et la Greater Toronto Marketing Alliance, ainsi que des entreprises de services professionnels, Invest Toronto est chargé d’attirer des investissements directs étrangers dans la ville de Toronto.

Invest Toronto propose des consultations individuelles aux entreprises et aux sélectionneurs d’emplacements qui prennent des décisions d’investissement pour les entreprises mondiales. En outre, Invest Toronto aide les entreprises en facilitant les interactions avec des experts des secteurs, de même que les liens avec le gouvernement et entre les entreprises. L’organisme fournit aussi des analyses propres au secteur d’activité et des études comparatives.

Une fois installées à Toronto, les entreprises peuvent travailler avec la division du développement économique et de la culture de la ville de Toronto, laquelle offre plusieurs services aux entreprises locales, notamment par l’intermédiaire de l’équipe chargée de la croissance stratégique et du développement sectoriel et de celle qui est responsable du maintien et de l’expansion des entreprises. Ces deux équipes interagissent quotidiennement avec le milieu des affaires; elles mettent en œuvre des stratégies sectorielles, revitalisent des domaines d’emplois, accélèrent les processus d’approbation et administrent les subventions accordées par la ville de Toronto.

Plans pour l’avenir

Les plans de développement et de croissance continue de Toronto comprennent entre autres :

  • Un lien air-rail de l’aéroport international vers le centre-ville
  • Un tunnel piétonnier conduisant à l’aéroport du centre-ville de Toronto
  • L’achèvement, en 2013, de quatre nouveaux hôtels de luxe, soit le Shangri-La, le Ritz Carlton, le Trump Towers, et le Four Seasons
  • Un aménagement du secteur riverain qui transformera 800 hectares de terres situées au près du centre-ville en 40 000 unités résidentielles, 1,2 million de pieds carrés d’espace commercial et 300 hectares de parcs
  • Un montant supplémentaire de 1,1 milliard de dollars pour la construction d’un quartier à usage mixte et écologiquement durable, prévu dans le secteur riverain est de la ville
  • Le centre financier Southcore, comprenant deux tours de bureaux, soit 1,4 million de pieds carrés, dont une partie est déjà terminée
  • Le réaménagement du Metro Toronto Convention Centre, un projet qui comprendra quatre nouvelles tours, qui accueillera des résidences, des commerces et un hôtel
  • De nouvelles attractions touristiques, dont le musée Aga Khan, un aquarium d’une valeur de 130 millions de dollars, un centre historique de l’aviation de 230 hectares et un espace récréatif polyvalent

Télécharger une version PDF de ce profil ici